Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

 

 

 

 

Aout 2011

 

05/08/11 : Paris-Corrèze

Deux jours de repos après la Polynormande et j'enchaîne dès demain avec Paris-Corrèze. Cela sera ma 3ème participation à cette épreuve après 2008 (stagiaire) et 2010. Disputée sur 2 étapes cette course propose un parcours vallonné dans son ensemble. Le deuxième jour c'est un circuit qui fait office de juge de paix mais le général se joue en principe le premier jour.

Premier jour : Etape en ligne avec 3 difficultés dans les 20 derniers km. L'échappée sors au bout d'une vingtaine de km. 3 hommes qui luttent contre le vent de fâce avec une avance maximale de 4min et qui jouent avec le peloton en modérant leur allure. Les 4 premières heures à 36 de moyenne puis regroupement et nombreuses attaques dans les bosses. Je passe en tête au sommet du 1er et 3ème Gpm ce qui me permet de gagner le maillot de meilleur grimpeur. Le final est difficile et je paie mes efforts, je termine 92ème à 1m13. Demain course qui risque de se jouer encore au sprint car Cofidis semble solide mais on va continuer d'attaquer !

Deuxième jour : L'écchappée sort d'entrée dans une descente sinueuse. On en a un devant. Sur le cicuit 2 de mes collègues décident de durcir la course, un seul parvient à rentrer sur la tête. On pense que le peloton ne reviendra pas sur les fuyards mais la jonction s'opère à 15km du but. Je tente ma chance avec 4 coureurs, on reste une dizaine de km avec entre 15 et 30sec d'avance. Je tente seul à 4km mais tout se regroupe. Avec l'élan je lance Mondory jusqu'au 500m, il termine 4ème et moi 51ème à 38s. Je suis 54è à 2min au général, sans regret !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/08/11 : Enecotour

Deux petits jours de repos et puis s'en va ! De nouveau au départ d'une course, compétition par étapes Worldtour de 7 jours qui commence demain. Nous traverserons la Hollande puis la Belgique avec notament 2 contre la montre individuel. Demain je serai le 3ème à m'élancer à 13h42 pour un prologue de 5,7km dans les rues d'Amersfoort.

Prologue de 5,7km assez technique. Je m'élance dans les premiers et réalise un chrono correct à 47km/h de moyenne. Une averse me permet de rester avec un bon temps (4è) pendant une bonne heure. Puis la route est de nouveau sèche et les grosses pointures prennent logiquement les devants. Au final je me classe 52è à 31s.

Première étape : 194km en Hollande balayée par le vent. La bonne échappée sort dès le départ. 5 à l'avant et une marge de 8min max. Le déroulement classique en Worldtour : cela contrôle derrière. Il faut frotter toute la journée et je ne suis pas à l'aise. Je chute à 60km de l'arrivée et roule dans les voitures presque 20km avant de rentrer. J'ai justes des égratinures, un peu mal à l'épaule et aux cervicales. Dans les 10 derniers km cela roule fort et je suis décroché dans un groupe, payant mes efforts de toute la journée. Je termine 149ème à 3min.

Deuxième étape : 174km en Belgique. Un peu moins de vent qu'hier mais même scénario. 4 hommes en tête dès le km0 mais que 3min d'avance. Je passe une journée relativement tranquille dans le peloton. Par moments cela bordure mais beaucoup moins que la veille. Je termine dans le peloton qui arrive a sprint massif. Demain les choses sérieuses commencent avec de nombreuses bosses dont le mur de Huy.

Troisième étape : 194km sur les routes de la flèche wallone. Le départ est ultrarapide car contrairement aux autres jours beaucoup de monde veut s'échapper. 4hommes sortent au bout de 20km et compteront jusqu'à 9min. Les grosses équipes se mettent en place et la jonction s'opère à 20km du but. Le rythme imposé fait pas mal de dégats mais je m'accroche bien. Dans la dernière grosse bosse du jour Gilbert file seul vers la victoire, intouchable. Je termine dans le 3ème groupe à 1m14, 61ème. Demain c'est un chrono très technique de 15km, départ 15h03 !

Quatrième étape : Chrono tout plat de 15km en ville. Je m'élance encore une fois sur le sec alors qu'il y a des averses par moments. Je réalise un temps de 19min04 ce qui donne une 52ème place. C'est pas trop mal, je progresse dans ce domaine et emmene plus de braquet. Je suis 75ème au général à 5min23. Demain étape avec quelques bosses mais un final assez plat, objectif échappée !

Sixième étape : 186km avec des côtes dans le milieu du parcours. La pluie rends la course difficile. Le départ est très rapide, j'essaie de nombreuses fois mais la bonne échappée ne sort qu'au bout de 60km. 3 hommes s'en vont un peu "en facteur" mais restent à 3min. Sky régule l'allure mais dans les derniers km il y a du flottement et le peloton est battu ! Je termine dans la fin du peloton avec une cassure. Demain étape reine sur le parcours de l'Amstelgoldrace !

Septième étape : 203km sur les routes de l'Amstelgoldrace. Encore de nombreuses averses et un départ rapide avec 12hommes devant dès les premiers km. Comme tous les jours cette semaine on n'est pas représenté. Le rythme monte cresendo et c'est une guerre de placement sur les petites routes. La selection s'opère par l'arrière et je m'en sors pas mal. Cependant au km130 alors que le peloton est en train d'exploser je suis victime d'une crevaison. En raison des routes étroites et des nombreux lachés notre voiture à du mal a remonter. Je roule sur la jante et ne suis dépanné que tardivement. Je me retrouve seul derrière le peloton réduit et vais mettre 30km à le réintégrer suite à un ralentissement. Cela m'a demandé un effort énorme que je paie cash lorsque à 5km le peloton accélère en reprenant les derniers fuyards. Je termine à 2min20 et 65ème au général. Je file en Italie dès demain pour une course d'un jour mercredi 17 en Lombardie. J'enchaînerai ensuite avec la Classique de l'Indre et le Tour Poitou Charentes !

A suivre tous les jours à partir de 15h sur Eurosport, enecotour.com ou encore sur cyclingfans.com

 

19/08/11 : Coppa Agostini

202km autour de Monza. Le parcours emprunte le Ghisallo, célèbre montée du tour de Lombardie. Le départ est très rapide et l'échappée à du mal à sortir. Une descente sinueuse avant le Ghisallo porvoque de nombreuses cassures. Je suis dans le deuxième groupe avant cette montée km60. On bascule avec une petite minute de retard sur un groupe de 70 coureurs où la bataille est intense pour sortir. Du coup l'écart se creuse dans la descente, on ne reviendra pas. Devant on a finalement deux groupes de 35 unités, le second subit une erreur d'aiguillage ce qui provoque son abandon ! Mon groupe abandonne également au passage sur la ligne km109. Il n'y a plus qu'une trentaine d'hommes en courses dont aucun de chez nous. Je n'ai pas bien récupéré de mon Enecotour et la chaleur m'a fait très mal car avec les jambes je serai revenu (comme certains costauds) sur le premier groupe dans le Ghisallo. Maintenant je cours dimanche à Chateauroux mais plus au Poitou et remplaçant pour Plouay. Ensuite ce sera le Tour du Doubs.

 

23/08/11 : Classic de l'Indre à Chateauroux

201km tout plat dans le département de l'Indre. Course de mouvement avec 5hommes en tête jusqu'au km50 puis 3 hommes jusqu'au km120. A ce moment là le vent de côté provoque des bordures. Je suis dans la première partie du peloton. Puis je sors en compagnie d'une dizaine d'hommes. L'écart atteint la minute mais l'entente n'est pas bonne. Je repars en compagnie de 4 d'entre eux, on entre sur le circuit mais le peloton s'organise sur les longues avenues. On se fait reprendre à 25km de l'arrivée. Le but étant de faire travailler les autres équipes mais le sprint semble inévitable. Bonnes sensations, course à l'avant et victoire de notre sprinteur ! En effet Ravard décroche la 4ème victoire de la saison pour l'équipe ce qui donne une bonne bouffée d'oxygène à tout le monde. Pour moi la suite du programme prévisionnel sera le Tour du Doubs puis quelques classiques nordistes avant le Tour de Pékin début octobre.

Mon programme ici.

 

Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

Identité
Actualités
Programme
Médias
Presse
Matériel
Archives
Langage cycliste
Liens
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel