Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

 

 

 

 

AVRIL 2012

02/04/12 : Flèche d'Emmeraude !

180km autour de Saint Malo. Pas mal de vent et un départ rapide. Beaucoup d'attaques, 1h de course avant que 2 hommes se dégagent. Notre équipe décide de rouler pour rester bien à l'avant du peloton. Nos deux recrues : Boris et Amir assurent le tempo. L'écart est stabilisé à 2min. A 30km de l'arrivée la jonction s'opère. Plusieurs quipes souhaitent un sprint massif. On aide au maximum notre sprinteur Casper qui est un favori pour la victoire. Il lance le sprint à 200m mais se fait remonter à cause du vent de fâce. 4ème sur la ligne, c'est déjà ça et surtout un super journée collectivement. Je termine 29ème après avoir donné un coup de main à Jimmy dans le dernier km, comme prévu. Les sensations sont toujours bonnes, surtout en fin de course ce qui est bon signe.

De Mardi à Vendredi je serai au départ du circuit de la Sarthe. 4 étapes + 1 contre la montre, de quoi s'exprimer !

 

09/04/12 : Circuit de la Sarthe

Première course par étape de 4 jours, le tout enchainé avec les 2 coupes de France pour fomer un bon bloc de travail mais aussi aller chercher un résultat. Le niveau est relevé avec la présence de fortes individualités : Schleck, Voeckler...

Première étape : Premier jour toujours piège et tout le monde est méfiant à cause du vent. Arrivée au sprint après une échappée de 3 coureurs. L'équipe a roulé dans le final afin de rester devant et ne pas prendre le vent ; je devais replacer Jimmy Casper dans les derniers km. Le sprint vent de face a été dangereux. Je termine 40è.

Deuxième étape : Demi étape matinale sous la pluie. Circuit final en ville technique. Une grosse chute à 7km de l'arrivée désorganise le peloton. J'arrive à l'éviter et participe au sprint, 22ème, seulement 50 coureurs dans le peloton dans le même temps.

Troisième étape : Contre la montre en ville de 7km sur de larges avenues. Je réalise 8min53 à 38s du vainqueur et me classe 57ème ce qui est moyen.

Quatrième étape : Journée importante, circuit final difficile avec une montée de 2Km à effectuer 5 fois. Cela roule fort pour revenir sur l'échappée de 2 coureurs et on assiste à une grosse course de mouvement. Dans l'avant dernière montée j'ai une panne de jambes alors qu'avant j'étais bien. Un groupe d'une trentaine se dégage alors. Je me retrouve dans un groupe de 20 et on chasse sans pouvoir revenir. On termine à 2min33.

Cinquième étape : 170km plat comme la main ! Beaucoup de vent et une course débridée entre le peloton et les groupes d'échappées qui ne prennent jamais plus d'une minute. Finalment tout arrive au sprint à plus de 46km/h de moyenne, je me classe 21ème. 42ème au général, j'ai juste été court le jour difficile, un peu fatigué.

Une semaine d'entrainement puis je participerai Dimanche 15 à l'Amstelgoldrace puis au Giro del Trentino du 17 au 20 avril. Ensuite Tour de Romandie du 24 au 29 avril et enfin Tour d'Italie du 5 au 27 Mai, départ dans 26 jours...

Site internet circuit sarthe ici

 

16/04/12 : Amstel Goldrace

Première épreuve Worldtour de la saison pour moi. 255km sur les petites routes du Limbourg Hollandais. Pas moins de 31 monts au programme du jour. Des pentes supérieurs à 20% par endroits. La semaine avant la course j'ai été un peu gêné par un rhume et des conitions météo difficiles. Pas l'idéal pour aborder une course de ce niveau. Le départ est hyper rapide en raison de la pluie. L'échappée de 9 se dessine au bout d'une heure de course. Romain est dedans. L'écart atteint 13min. Derrière, la poursuite s'organise. Je suis là pour aider mes leaders en essayant de les protéger. Après 200km la fatigue se fait ressentir. A 25km de l'arrivée, la grande explication commence et je lâche prise. Je termine 100è à 5min de la gagne mais bien content d'avoir terminé cette grande classsique vu mon état général des jours précédents.

Pas de répis, un vol direct Belgique-Italie et me voilà au départ du Giro del Trentino dès demain avec un chrono par équipes tout plat de 15km. Pour la suite de la semaine : 3 étapes de haute montagne !

A suivre tous les jours sur Eurosport et sur le site internet de la course ici.

 

20/04/2012 : Tour du Trentin

Course de haut niveau dans un environnement montagneux, préparation pour le Giro avec une participation de grande qualité.

On commence cette course de 4 jours par un contre-la-montre par équipes, exercice particulier et rare donc interressant pour préparer le Giro. 14 km tout plat mais avec beaucoup de vent. L'équipe part bien mais se désorganise un peu vent dans le dos. Je décroche avec Perget et Gadret (notre leader). On termine le chrono à 3, et ils sont 5 devant. Du coup l'équipe fait une contre performance et perd déjà 55s. Hubert devient notre leader pour le reste de la semaine.

La première véritable étape se déroule avec de la pluie. Le départ est rapide et 4 hommes partent à l'avant. Le peloton gère. La fin de course est corsée : il y a un col difficile qui passe à 1400m à 30km de l'arrivée. Il fait très froid en haut sous la pluie, je décroche avant le sommet et me retrouve dans un groupe. L'arrivée est jugée dans une bosse de 9km. Je termine tranquille.

La deuxième étape fait peur à tout le monde. En effet, elle se termine par un col de 6km à 15% de moyenne. Avant cela, le départ est hyper rapide et 5 hommes se détachent. La réaction du peloton se fait sentir et il y a regroupement au pied d'une montée de 7km. Le peloton diminue de moitié. Je bascule pas loin et arrive à revenir dans la descente avant d'aborder la montée finale. Mon but est alors d'aider mes 3 leaders : Dupont, Gadret et Roche. Je les remonte avant la montée finale qui est très raide. Dans des pentes à près de 20% chacun trouve son rythme, j'adopte un braquet de 34x28, souvent à moins de 10km/h ! Je termine 46ème.

La troisième et dernière étape est atypique. Pratiquement que de la montée : départ à 75m pour atteindre le Passo Pordoi à 2239m ! Etant donné le mauvais temps on part sans savoir si l'arrivée sera jugée au pied ou au sommet ! La bagarre pour prendre la fuite dure 60km, je tente ma chance mais c'est finallement un duo qui s'en va, tout le monde étant méfiant. A 50km de l'arrivée on nous informe que la route est praticable. L'échappée se fait reprendre à l'amorce de la dernière montée et on assiste à une course de côte. Une fois mon travail terminé, je monte à ma main environ 50ème.

J'ai bien bossé durant ce Tour du Trentin sans pouvoir cependant prendre les devants. Ma condition est correcte sans être exeptionnelle. Après un week-end de repos j'enchaine avec le Tour de Romandie qui débute mardi et ce jusqu'à dimanche. 4 étapes de moyenne montagne et deux chronos : en ouverture et en clôture. Terrain de jeu idéal pour aborder le Giro en forme à condiditon de bien encaisser cette grosse charge de travail !

 

30/04/12 : Tour de Romandie

Première épreuve Worldtour par étape cette année. 6 jours de courses avec un prologue, 4 étapes et un contre la montre le dernier jour.

Le prologue de 3km présente aucune difficltés dans le centre ville de Lausanne. Je réalise un chrono correcte mais manque de puissance pour ce type d'exercice sur de larges avenues. Je termine 111ème à 23sec du vainqueur.

La première étape est vallonnée. 5 hommes prennent le large dans les premiers km. L'équipe Sky contrôle le peloton toute la journée. Il y a des attaques dans le final avec de belles bosses pour faire la selection. Je suis décramponné dans l'avant dernière difficulté et termine 108ème, à 5min du peloton de 60 unités.

Dès le début de la deuxième étape, il y a de nombreuses attaques. Je participe bien et me retrouve un moment devant, mais ce n'est pas la bonne. Le peloton roule très vite et le bon coup ne sort qu'au bout de 50km. Un duo part mais ne peut rien faire fâce au peloton. Scénario typique : tout rentre dans l'ordre dans la dernière heure de course et on assiste à un sprint d'environ cent coureurs. J'aide bien Nocentini pour l'arrivée qui est difficile, je me relève après l'avoir replacé et termine 104ème.

Lors de la toisième étape, un quatuor sort dès le départ ce qui est rare. La poursuite s'organise rapidement. Mon rôle est d'aider mes leaders à l'amorce de la côte finale de 3km. Je remonte bien Gadret et ne peut suivre l'allure élevée dans la bosse. La victoire se joue au sprint à 70. Je suis 96ème à 3min30.

L'étape reine annoncée très difficile la veille de l'arrivée. Le départ s'effectue dans une vallée montante, il a y de nombreuse tentatives. Je me retrouve dans un groupe de 8 qui prends une trentaine de secondes, je pense alors que c'est la bonne. Il y a une réaction car un coureur est placé à 14sec du leader. Tout est à refaire au pieds du premier col de première catégorie de la journée. 6 hommes prennent les devants dont Perraud de chez nous. Il a une transition sur le plat avec beaucoup de vent de fâce du coup l'échappée ne creuse pas. On arrive sur un enchainement de 3 cols dans les 60 derniers km. Je décroche dans le deuxième. Une quarantaine de coureurs se disputent la victoire, Nocentini est deuxième. Je termine dans un groupe à 14min, 96ème.

La semaine s'est terminée par un contre la montre dans la station de Crans-Montana. Un départ en descente sur 3km, une montée de 4km à 10% et 9km de route à flanc de montagne. Du coup un parcours très selectif qui nous oblige même à prendre les vélo traditionnels. Je réalise un chrono assez bon, 82ème à cependant 2min59 de Wiggins mais dans une fourchette de temps avec pas mal de monde.

Au final, cela donne : 92ème à 28min. J'ai pas mal bosser pour l'équipe tout en essayant de prendre les coups mais sans réussite. Le bilan est correcte, j'espere que ce bloc de courses va me fair eprogresser pour l'objectif du mois de Mai : le giro.

Le grand départ à lieu samedi 5, au Danemark. Un prologue plus deux étapes avant un transfert en Italie . Je vous tiens au courant prochainement concernant cette échéance.

 

Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

Identité
Actualités
Programme
Médias
Presse
Matériel
Archives
Langage cycliste
Liens
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel