Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel
io

 

Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

 

 

 

FEVRIER 2013

 

09/01/13 : Tour du Qatar !

Première course de la saison, fin de l'entrainement hivernal et déjà un voyage ! En ce vendredi matin 1er fevrier, je suis dans le train pour Paris CDG. En début d'après-midi je serai en vol pour Doha avec une partie de l'équipe. La course va débuter dimanche et durer 6 jours. L'épreuve est toute plate mais la principale difficulté vient du vent et un peu de la chaleur. Le classement général devrait se jouer entre sprinteurs mais le contre-la-montre par équipe jouera un rôle important. Le Qatar est bien rodé en terme d'organisation cycliste. En effet cette course de haut niveau existe déjà depuis de nombreuses années, bien organisée, le vélo a été un précurseur dans la politique d'ouverture vers l'occident. Pour moi c'est un moyen de reprendre la compétiton dans de bonnes conditions et de faire du rythme mais pas sur mon terrain de jeu favori. L'objectif est de trouver la forme pour être compétitif dès le retour en Europe. Hélas pas de retransmission sur Eurosport car, depuis peu, les droits TV sont la propriété de chaines arabes comme dans de nombreux sports. Images et vidéos à voir sur internet et sur le site d'ASO.

Première étape : 144km avec beaucoup de vent. Dès le départ c'est hyper-nerveux car tout le monde pense aux bordures. Au bout d'une quainzaine de km, à la faveur d'un passage vent de côté, le peloton explose en plusieurs groupes. La bataille dure 30km puis tout se regroupe vent de face. KM71 : nouveau changement de cap et rebelote, même pas le temps de prendre le ravito ! De nombreux groupes se forment vent de dos mais finalement les 20 derniers km permettent à deux peloton de se former. Je me trouve dans le deuxième qui termine tranquille à 16min du premier. Dur journée quand on n'aime pas le vent !

Deuxième étape : 14km en contre-la-montre par équipe sur une autoroute en plein vent ! Notre équipe s'élençait à 15h en 5ème position. Vent défavorable à l'aller puis favorable au retour. Je prenais les relais après le coureur le plus fort de chez nous donc pas évident de maintenir l'allure. J'ai décroché à 5km de l'arrivée. L'équipe termine à 5 coureurs en 12ème position ce qui est moyen mais pas mauvais vu notre préparation et nos moyens physique. Demain étape sur un grand circuit à parcourir 2 fois, le vent s'annonce un peu plus faible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Troisième étape : 143km sur un circuit à parcourir 2 fois. Départ ultrarapide vent de dos marqué par une grose chute d'une trentaine de coureurs. Cela est très stressant donc je décide de passer à l'attaque. Je suis un coup et on se retrouve devant à 7. Le peloton est hyper nerveux donc ne relache jamais la pression car tout le monde craint les bordures. L'écart max est de 3 min. C'est très physique car on est tout le temps en prise et on ne peux ralentir pour souffler comme dans la plupart des échappées. Une partie du peloton nous rattrappe après un passge vent de côté à 30km de l'arrivée. Finalement tout le monde revient et on assiste à une arrivée groupée. Notre sprinteur trop seul dans le finale termine 12ème. Bonne journée pour moi avec une présence à l'avant et du plaisir, chose pas évidente au Qatar. La suite demain avec moins de vent normalement, idéal pour se remettre de cet effort du jour. Résumé ASO ici : http://www.letour.fr/2013/TQA/LIVE/fr/300/journal_etape.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième étape : la plus longue étape de la semaine : 160km mais presque pas de vent. Comme prévu les équipes de sprinteurs filtrent et seuls 3 mecs se font la belle. L'écart atteint 7min mais les fuyards se défendent bien dans le final. Du coup avec presque 5min à 30km de l'arrivée, je participe à la chasse avec environ 15 corueurs. Le peloton se regroupe à 10km du but. On prépare le sprint pour Hutarovich mais celui-ci crève à 5km de la ligne. Je lui passe ma roue arrière mais il est impossible de revenir si près du sprint. Une chute est provoquée à la flamme rouge. Je termine en roue libre 5min derriere le peloton. Je suis anecdotique avant-dernier du classement général mais y accorde peu d'importance. La suite demain avec une nouvelle victoire de "Cav" à moins que "Huta" ne crée la surprise...

Cinquième étape : 153km sous forme d'aller retour puis avec un circuit final de 13km à parcourir 3 fois. Un peu de vent et un départ rapide avec des attaques, regroupement, tentatives de bordures. Toute l'étape s'est déroulée sans temps mort avec pour finir un sprint. L'équipe a travaillée pour notre sprinteur Biélorusse, je vous avais prévenu de son état de forme hier. Il termine deuximième à une demi-roue de "CAV" donc un peu déçu mais quand même content de ce résultat pour lui qui arrive dans notre équipe. Demain on tentera de le placer au mieux pour un sprint sur la corniche de Doha pour cette dernière étape en circuit.

Sixième étape : 116km sur un circuit le long de la mer en plein centre ville. Départ rapide, aucune échappée à cause des bonifications en jeu pour les places d'honneur. Mon rôle était de protéger notre sprinteur en le remontant continuellement vers les premières positions jusque dans les derniers km. Après d'autres prenaient le relais. J'ai donné le maximum jusqu'à 6km de l'arrivée, on a effectué un bon travail collectif. Ensuite je me suis relevé pour terminer comme je pouvais. "Huta" s'est retrouvé un peu enfermé mais a pu trouver l'ouverture dans la roue de Cavendish à 600m de l'arrivée. Comme la veille il termine second ce qui correspond à une victoire sur une autre éprueve. Il perd encore une fois pour une roue face au roi du sprint. L'équipe trouve ses marques, on rentre avec 2 places de 2. Une partie de l'équipe reste pour le Tour d'Oman, je suis en France sur le retour. Important contraste de température qu'il va falloir gérer cette semaine avant une course semedi prochain en Italie.

 

16/02/13 : Trofeo Lagueglia

Ce samedi je courais en Italie pour ma reprise en Europe apès le Qatar. 196km pour cette première classique qui fêtait cette année son 50ème anniversaire. Parcours vallonné sur un long circuit avec 4 montées d'environ 6km. Dès le départ 4 coureurs se font la belle, le peloton va piano . L'écart atteint 10min et la poursuite s'organise derrière. L'objectif de l'équipe était de jouer la gagne avec Matéo. Un gros écrémage s'opère dans la dernière montée à 30km du but. Je ne peux suivre le rythme et termine dans un second peloton à 5min de la tête. L'équipe place 3 hommes devant mais sans succès. Pour ma part, il m' a manqué un peu de fraicheur car j'ai pas mal roulé en fin de semaine en raison du mauvais temps les jours précédents. Au programme du we: deux courses d'un jour, manches françaises de la coupe de France : Drôme et Ardèche.

23/02/13 : Drôme classic

Course annulée en raison de la neige sur le circuit. A l'hotel à 20km de l'arrivée, pas de neige et un peu de soleil mais beaucoup de vent et du grand froid. 2h d'entrainement à midi pour ne pas rester inactif en ce jour de rtt forcé. Je souffre d'un bon mal de gorge donc pas plus mal comme nouvelle. On verra demain ce que donnent ma santé et la météo pour les Boucles Sud Ardèche.

 

 

 

 

 

 

 

 

25/02/13 Sud Ardèche Classic

Unique course du we après l'annulation du samedi. Encore un temps glacial pour cette journée mais pas de précipitation. 192km difficiles avec une partie en ligne pour remontée les gorges de l'Ardèche et arriver sur le circuit final de 19km à couvir 3 fois. Le départ est rapide vent favorable dans la vallée du rhône. KM 18, j'accompagne une attaque et me retrouve dans la bonne échappée de 11 coureurs avec mon camarade Bonnafond ! Nous voilà à l'avant pour un bon moment. Ecart maximal 3min. L'entente est bonne mais tout le monde en garde sous le pied. A l'approche du circuit final l'allure s'accelère. On doit escalader le rocher de Sampzon à 3 reprises. L'écart se réduit encore. Un peloton réduit à 40 unités nous reprends dans la deuxième boucle. Le reste de l'équipe fait le boulot dans le final. Nous ne sômmes pas récompensé de nos effort : Bardet et Georges terminent 3 et 4ème. Je temine 44ème à 8min du vainqueur. Belle journée à l'avant pour moi, grosse charge de travail en vue de la suite. Je suis toujours enrhumé et ma gorge me fait mal. La suite dès mercredi pour une semaine belge !

Vidéo résumé de la course ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27/03/13 : Gp Samyn

Course belge en ce mercredi. 205km avec un circuit final avec un secteur pavé à parcourur 4fois. Le temps est froid et humide mais pas de pluie. Départ ultrarapide comme toujours en Belgique. Je reste tranquille car toujours bien enrhumé et sous antibiotiques. L'objectif étant d'accumuler des km. 3 coureurs partent km55. L'allure augmente progressivement et sur le circuit les fuyards se font reprendre dans le dernier tour. Je me sens pas mal et arrive bien à me placer. Je suis victime d'un ennui mécanique à 12km de l'arrivée. En effet, le gros plateau dérraille plusieurs fois durant la course quand je suis sur le 11 dents à pleine puissance.Normalement j'arrive à la remettre en place. Cette fois ci la chaine se coince. Je ne peux plus pédaler et suis obligé de changer de vélo, impossible de revenir sur la tête. Je termine 106ème à 6min du peloton. Le changement de vitesse campagnolo éléctrique me joue des tours depuis 3 courses déjà. Un peu rageant de terminer la course comme ça... Vendredi à Dimanche : 3 jours des flandres avec un prologue et deux étapes, j'ai deux jours d'ici là pour soigner une sinusite !

Identité
Actualités
Programme
Médias
Presse
Matériel
Archives
Langage cycliste
Liens
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel
etape 1
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel