Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

 

 

 

 

Juin 2010

07/06/2010 : Tour du Canton d'Argovie à Gippingen

Après le stage montagne à La Toussuire la semaine dernière, j'ai enchaîné avec une course ce dimanche en Suisse. Le GP de Gippingen est une course en circuit (16 tours avec une bosse de 2km) pour un total de 194km. Sur le début de course je me sentais encore fatigué des efforts de la semaine puis ça allais de mieux en mieux. Une échappée de 9 se forme dans le premier tour. Les équipes piégées roulent et le regrouppement s'opère dans le 12ème tour. Un groupe de 19 coureurs sort dans la bosse. Je ne peux les accompagner et me trouve un petit groupe d'une vingtaine derrière. Comme presque toutes les équipes sont représentées devant (Roche pour nous), il est très difficile de ressortir et c'est "l'enterrement derrière". Les lâchés reviennent et je termine donc 43ème dans un peloton d'une quarantaine d'individus arrivant pour la 20ème place à 8min du premier.

La suite du mois de Juin comprends du 18 au 20 la Route du sud anciennement appelé Midi-libre puis le Championnat de France le 27 à Chantonnay en Vendée.

 

21/06/2010 : Route du Sud

Avant dernière course du mois de Juin avant la coupure estivale. Cette Route du Sud anciennement appelée "Midi-Libre" se déroule en 4 étapes de vendredi à dimanche.

La première étape longue de 213km proposait un parcours vallonné. Ce parcours piégeux rendait le peloton nerveux car tout le monde voulait éviter de rater l'échappée conséquente qui irait au bout en fixant le classement général. Le départ est donc très rapide, je participe bien aux attauqes. C'est seulement au bout de 60km qu'un homme seul s'échappe. Son avance atteint 8min mais il est repris km140. Une autre fugue solitaire mais cette fois si l'homme de tête est repris à 5km de l'arrivée. J'ai un peu roulé dans le final pour favoriser une arrivée groupée. Je termine 54ème au coeur du peloton. Demain la journée s'annonce musclée avec une étape de 82km départ 9h et un chrono de 16km l'après-midi dans le col de Peyressourde.

L'étape matinale a été humide avec de nombreuses averses. Une échappée de 2 coureurs s'en va assez rapidement. Kadri représente notre équipe. Ils prennent jusqu'à 3min d'avance car aucune équipe ne roule vraiement. Ils résistent bien et se disputent l'arrivée avec 10" d'avance. Notre coéquipier remporte l'étape et devient leader au général. Pour ma part, je chute directement sur le visage à 8km de l'arrivée. En effet, je freine pour éviter une gamèle et des coureurs me percutent par l'arrière et je fais un soleil sans pouvoir me retenir. Je termine donc à 4min un peu sonné avec le nez ouvert mais plus de peur que de mal.

Le chrono est lui aussi arrosé. 16km avec un col de 8km et 700m de dénivelé. Je réalise un chrono correct en montant régulièrement. Je termine 39ème en 37'17 a 4'09 de Moncoutié qui prends la tête du général. Je suis désormais à plus de 8min au général, cela me laissera peut-être l'occasion de m'échapper demain dans cette dernière étape qui s'annonce musclée avec de faibles écarts.

Dernière étape de 193km. L'équipe Cofidis détentrice du maillot jaune contrôle bien le début de course et seuls 3 hommes se font le belle. L'écart sera de 2min au maximum. Un col de 1ère catégorie se présente km50 et les fuyards sont repris suite à de multiples attaques, il y a aussi pas mal de lachés. Après la descente, nombreuses tentatives et je me glisse dans une échappée de 10 coureurs km70. Le petolon est vigilent et nous tient environ à 1m30. Ce petit jeu durera de nombreux km avec une échappée qui gère et l'équipe du leader qui temporise. Sur la fin de parcours, une montée favorise les attaques mais tout rentre dans l'ordre à la faveur de la descente et des 10 derniers km rectiligne et vent de fâce. Je comprends alors que nous ne seront pas repris car tout le monde roule bien. Dans les 3 dernières bornes c'est un vrai feu d'artifice d'attaques mais la victoire se joue au sprint. J'ai pas très bien négocié mon sprint et la fatigue musculaire était présente. Je termine 7ème de l'étape. Le peloton est battu pour 14secondes. Le bilan est satisfaisant puisque je me suis échappé et que j'arrive pour la victoire. C'est déjà très bien mais j'ai le sentiment d'avoir laissé passé une chance de victoire et chez les professionnels on ne retiens que le nom du vainqeur. En effet, les occasions se comptent sur les doigts d'une main mais chaque chose en son temps.

 

 

Vidéo étape 1

Vidéo étape 2a/2b

Vidéo étape 3

 

 

Tout cela est de bon augure en vue du championnat de france le week-end prochain, la chute de saledi n'est plus qu'un mauvais souvenir : des douleurs un peu partout dans le visage et le coup et une petite cicatrice au nez.

 

25/06/2010 : Championnats de France

Nous voici à Chantonnay pour le Championnat de France. Le circuit de 14,1km à parcourir 17 fois comporte 2 bosses et s'annonce usant avec la chaleur en plus. Dimanche en vendée je porterai le dossard 2. Départ à 9h45 pour 240km de course soit environ 6h ! Ce qui représente la deuxième course la plus longue de ma carrière après Paris-Roubaix. L'équipe affiche de réelles ambition avec 16 coureurs au départ mais l'équipe BBox est favorite sur ses terres. Voici mon sentiment : "La course est beaucoup plus longue et elle sera certainement beaucoup plus tactique. En amateurs il n’y a pas vraiment de course d’équipe puisque les formations sont nombreuses avec seulement six coureurs chacune. Là, il y aura moins d’équipes pour jouer la gagne et la tactique sera vraiment importante. Ça sera de toute façon une course très physique où on retrouvera les plus costauds à l’avant. Il faudra que nous soyons acteurs de la course pour que l’un des coureurs de l’équipe AG2R LA MONDIALE s’impose à Chantonnay."

A suivre en direct sur France 3 de 13h30 - > 15h45 ... J'epère que vous aperceverez mes chaussures jaunes à l'avant !

 

28/06/2010 : Championnats de France

Journée particulière pour une course particulière. Réveil 6h25, départ avancé à 9h30 afin de permettre la retransmission télévisée avant le match de la coupe du monde de football à 16h. Quand même une heure trente de direct soit l'équivalent d'un match de foot...même durée mais pas mêmes enjeux financiers ! Question d'audience ! Pour moi, dernière course avant la trève estivale, tour de france oblige. Briefing spécial : 16 coureurs à gérer avec une sélection pour le "Tour" en jeu pour certains. Quelques uns étaient naturellement protégés car une course aussi longue les rôles necessite de répartir les rôles. La chaleur était étouffante et je ne me sentais pas très bien. J'ai roulé au début de course car un groupe d'une trentaine s'en allait avec seulement 2 coureurs de chez nous. Petit à petit, je me sentais un peu mieux. J'ai essayé de donner un coup de main à l 'équipe mais j'ai laché à 50km de l'arrivé quand la grosse bagarre a débutée. Avec moi, 4 autres de l'équipe abandonne dans mon groupe. Notre formation n'a jamais été aux avants postes et le résultat est mauvais : david est 15ème.

Place au repos avant le stage de mi juillet à la Toussuire et le Tour de Wallonie fin Juillet. Je me permets de souhaiter de bonnes vacances à ceux qui ont la chance d'en profiter en cette période de congés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo vélo101 : 24h avec Ag2r - La Mondiale ici

Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

Identité
Actualités
Programme
Médias
Presse
Matériel
Archives
Langage cycliste
Liens
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel