Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel
io

 

Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

 

 

 

MARS 2013

 

02/03/13 : Trois jours de Flandres Occidentales

Un prologue de 7km cet après-midi (14h38 mon départ) et deux étapes ce we pour ce tryptique Belge. Le temps est froid mais pas de pluie normalement. Une pemière course à étapes en Europe pour moi avant une micro coupure pour récupérer du début de saison et de cette maladie que je traine depuis une semaine.

Pour ce prologue tout plat, j'ai des sensations moyennes car encore bien enrhumé. Difficile pour moi de fair eun effort maximal. Je n'ai roulé avec mon vélo de chrono qu'une seule fois la veille et ne suis pas très à l'aise dessus. C'est un effort spécifique, mes muscles n'y sont pas préparé. Je termine 153ème à 1m04 du vainqueur.

Première étape : 175km sans difficultés. Départ rapide avec de ombreuses attaques pendant 40km. L'équipe du maillot jaune ne laisse sortir que 3 coureurs. Derrière le tempo est régulier. Je passe une journée tranquille bien au chaud dans le peloton car le vent est faible. Dans le final cela s'accelère un peu pour le sprint. Tout le monde vient frotter car personne n'a forcé depuis le départ. J'évite les chutes et replace Bagdonas qui termine 6ème en lançant le sprint de loin. Je termine 51è, dans le peloton.

Deuxième étape : 182km avec une série de 5 monts dont le Kemel au milieu de l'étape. Départ rapide avec 6 coureurs qui sortent du peloton. Le vent est faible et le temps clément. Le passage des monts ne fait aucune sélection car l'allure est régulière. KM120 le rythme n'est plus le même et le peloton se casse en deux à la faveur d'un secteur pavé. Je me retrouve dans le deuxième alors que 5 places devant moi la cassure s'est faite. Plusieurs équipes piégées roulent mais sans réussite. Mon état de santé est toujours moyen et j'ai des douleurs aux sinus. Je termine la course dans ce groupe à 6min de la tête, 133è. Pour moi c'est juste le moyen accumuler des kilomètres. Je termine 141è au général. Ma forme est correcte mais il difficile de rivaliser à haut niveau quand on est diminué. Je vais m'accorder un peu de repos pour tourner la page de ce soucis de santé afin de travailler pour les courses à venir : un week-end de coupe de France dans 15jours ou le Tour de Catalogne. Des news bientôt !

 

13/03/13 : Stage perso en Catalogne

Après un début de saison correct mais sans coup d'éclat : rien à se mettre sous la dent hormis deux échappées ; je voulais repartir sur de bonnes bases. Au sortir d'une semaine belge puis de 3 jours de repos pour totalement récupérer de mon mal de gorge persistant, j'ai commencer à refaire du volume. En parallèle, j'ai fortement demandé à l'équipe de m'aligner sur le tour de Catalogne. En effet, je sens qu'il me manque un enchaînement d'efforts sur des parcours vallonnés pour progresser. Visiblement j'ai été entendu et vais participer à cette course par étapes de 7 jours du 18 au 24 Mars prochain. La météo étant moyenne en Savoie, j'ai décidé de rejoindre l'Espagne et la costa brava pour m'entraîner sur place la semaine avant l'épreuve. L'occasion de rouler au soleil en reconnaissant les deux premières étapes. Depuis samedi , les conditions sont très clémentes en bord de mer. Parfois même en cuissard court avec plus de 20°C, j'avale km et dénivellée tout en croisant bon nombre de cyclistes. L'objectif étant de bien figurer sur ma première course Worldtour de l'année et les suivantes moins relevées.

Site officiel de la course ici !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18/03/13 : Tour de Catalogne

L'entrainement c'est bien, la course c'est mieux. Après un stage sur place une semaine avant l'épreuve, ma première course par étape va débuter ce jour. Beau petit programme avec 1175km en 7 étapes : 2 vallonnées, 2 de haute montagne, 2 assez vallonnées et la dernière avec un circuit dans Barcelone. Pour moi l'objectif est de faire des km sur des parcours difficiles avec un niveau relevé. Je tenterai de prendre les échappées avec des chances d'aller au bout après la montagne. Je serai équipier pour nos deux leaders du général : Nocentini et Pozzovivo, ainsi que Dumoulin pour les deux premières étapes et la dernière.

Première étape : 157km légèrement vallonnées. Départ rapide avec de nombreuses attaques car sur cette même étape depuis deux ans l'échappée concrétise. Cette fois-ci seuls 2 hommes arrivent à sortir. Le peloton laisse de la marge mais revient sans forcer. Dans la dernière montée roulante de 3km, le rythme est imposé par Sky et est élevé. Dans le début la descente sinueuse une chute permet à 12 coureurs se se faire la belle. On retrouve à l'avant pas mal de favoris, des costauds de toute façon puisque dans les premiers à basculer. Je remonte bien dans la descente et viens rouler dans le final, trop tard l'écart de 30sec est fait et le peloton est battu. Soupe à la grimace dans l'équipe mais pas abatu car la course est encore longue...

vidéo etape 1 ici

Deuxième étape : 160km sans difficulté. Dès le départ, 3 hommes se font la belle. L'équipe du maillot jaune contrôle tout de suite. Le final se déroule sur un circuit de 9km autour d'un lac, à parcourir 4 fois. On bosse tous pour Dumoulin car l'arrivée après un faux plat est exigente. Dans le dernier tour on le remonte sans s'affoler. Il est bien placé mais de mon côté je n'arrive pas à me faufiler pour donner un coup de main et suis déçu de cela. Dans la dernière ligne droite, Sam fait un bel effort mais termine 4ème. Mersmann, au dessus du lot, l'emporte comme la veille. Place à deux jours dans les pyrénées.

vidéo etape 2 ici

Troisième étape : 180km avec un profil montant et une arrivée à 2200m dans une station de ski : Valter 2000. Au bout d'une dizaine de km, 4 hommes se détachent rapidement, je suis désigné pour aider Nocentini et ne pas tenter de sortir, chose rare pour être souligner. Le peloton laisse 7min à la tête de course. A l'approche de la montée finale le rythme s'accelère et je me laisse décrocher pour terminer dans le grupetto en gardant des forces pour la suite. Dès demain : étape la plus difficile avec 220km et plusieurs cols avec encore une arrivée en altitude.

vidéo etape 3 ici

Quatrième étape : 217km très solides ! Digne d'une étape prestigieuse d'un grand tour : 4800m de dénivelée positif avec une arrivée à 1947m et 5 cols à franchir avant ! Départ ultrarapide en faux plat descendant puis on arrive rapidement dans le premier col. Un groupe de 23 se détache au sommet km38, Carlos est dedans. Le peloton ne se relâche pas et tient la tête à portée de fusil entre 2 et 3min. On assiste à un bras de fer toute la journée. L'étape est longue et usante et le maillot de leader Valverde chute et abandonne dans une descente. Cela désorganise un peu la poursuite. Du coup, dans le dernier col (20km Hors catégorie) avant la montée finale le rythme s'accélère et je me retrouve décroché après avoir protégé Pozzovivo. Je me relève et termine dans un groupe à 28min de la tête. Notre italien subit une terrible défaillance et termine 30è. Je boucle l'étape en 6h30, sacrée journée de vélo heureusement sous le soleil, dans la mémoire de l'organisme pour passer un cap phtsique et mental...

vidéo etape 4 ici

Cinquième étape : 154km sur un profil descendant avec uniquement un col de deuxième caté au mileu de l'étape. Le début est ultra nerveux avec de nombreuses attaques que j'accompagne. Une échappée de 2 qui sort au bout de 52km et une heure de course, c'est parfait pour nous avec notre stratégie en faveur d'un sprint. Derrière l'équipe Quickstep prends rapidement en main car l'étape est courte. Je roule en tête de peloton pour réduire l'écart de 4min et faire le job pour Sam. A 10km de l'arrivée le peltoton est groupé. Le reste de l'équipe s'occupe de replacer notre sprinteur dans un final urbanisé et technique. Il manque pas grand chose puisque il termine 4ème. Pour l'instant dans le rôle de l'équipier de Poulidor : déjà 3 places de deux dans des courses auquelles je participais à travers Hutarovich et Dumoulin. Deux chances encore de gagner ce week-end !!!

vidéo etape 5 ici

Sixième étape : 175km vallonnés. Une seule consigne : prendre l'échappée car elle ira surment au bout ! Apparament la consigne était la même dans toutes les équipes puisque la bataille a durée près de 100km ! Après 2h de course folle, 10 hommes prennent le large. L'équipe n'est pas devant, pas bon pour nous. Piégés, on a rapidement changé de stratégie de course et pris nos responsabilité pour revenir. Sur des routes usantes et tortueuses, l'écart atteint 1min30 maximum, peu de temps mort et une chasse à mener avec Guillaume. J'ai roulé ainsi pendant 50km et un écart de 45sec au pieds de la dernière bosse du jour. Notre Sam a crevé 3 fois ce qui n'a pas arrangé les choses durant la poursuite. Le peloton de 50coureurs revient à 5km de l'arrivée sur la tête. Dumoulin termine 3ème avec de bonnes jambes mais ayant laissé pas mal de cartouches avant pour prendre l'échappée et sur les pépins du jour. J'ai terminé à 7min dans un grupetto. Demain dernière étape de 120km sur un circuit dans le parc olympique de Barcelone avec une montée. Bouquet final ?

vidéo etape 6 ici

Septième étape : 120km dont 50km en circuit difficile : 6km avec une montée de 2km et une descente. Départ raide, je tente de prendre l'échappée. L'équipe est débordée et rate le bon coup de 10 coureurs. Rapidement l'écart grimpe donc au bout de 15km je vais rouler en tête de peloton avec guillaume. On maintient l'écart à 3min avec le renfort des hommes de Rodrigez. On rentre sur le citcuit dans Barcelone avec 2min. Le rythme augmente encore, je n'arrive pas à suivre le peloton et décroche. Je fais 3 tours de circuit et dois renoncer. Petite frustration de ne pas avoir terminé cette course de 7 jours. Cependant c'était pour la bonne cause puisque l'échappée a été reprise. 4 hommes sortent à nouveau dans le final. Le maigre peloton arrive pour la 5ème place, Dumoulin remporte le sprint en penssant avoir gagné ! Encore une place d'honneur. La semaine aura été positive avec un bon travail collectif. Manque encore un peu d'offensivité pour ne pas avoir à rouler derrière les échappées. Petite pause avant deux coupe de france ce we : Adélie à Vitré vendredi et Val d'Ille dimanche. Avant le circuit de la Sarthe la semaine prochaine.

vidéo etape 7 ici

Site officiel de la course ici !

 

30/03/13 : Route Adélie à Vitré

4ème manche de la coupe de France. Première de la saison pour moi. Course en circuit très usant sur 195km. Ce parcours est idéal pour moi : toujours en prise avec de nombreuses relances et virages techniques, une arrivée en faux plat. Deux participations : 38è en 2011, 8è en 2012. Grosses ambitions après un gros bloc : stage, tour de Catalogne. Dès le départ 4 hommes prennent le large. L'avance se stabilise à 5min. La Fdj contrôle la course. Dans les 70 derniers km la pluie fait son apparition, tout est à refaire car le quatuor est repris. J'accompagne un groupe de 10 où figurent toutes les grosses équipes. L'écart plafonne à 30sec et je pense un moment que la course est pliée. Derrière Roubaix roule et nouveau regroupement. Le peloton est diminué car le temps est exécrable. Il y a de nombreuses attaques. Je souffle un peu et reste avec Hutarovich car on est plus que 2 de l’équipe. Un groupe de 25 se reforme à 3km de la ligne et la victoire va se jouer au sprint. Le dernier virage est crutial. Huta vire premier et moi un peu plus loin. On termine 2è et 10è dans un sprint à l’énergie dans des conditions humides avec 2degrés. La victoire échappe encore à l’équipe Ag2r La mondiale mais sans regret car impeccable tactiquement. Satisfait de ma course : acteur au bon moment, récompensé par "une placette", la forme est là, ce qui est le principal. Nouvelle course demain à ma Mézière et la semaine prochaine au Circuit de la Sarthe.  

31/03/13 : Val d'ille U Classic

Première année que cette organisation se déroule à l'échelon professionnel. Course en circuit tout plat. Le départ est animé en raison de la présence de pas mel de petites équipes qui veulent prendre la fuite. Au bout de 30km, deux hommes s'échappent. Le peloton laisse 8min et s'organise. Les routes sont étroites et usantes. L'équipe est toujours bien placé autour de notre sprinteur. Dans les 3 derniers kilomètres je le perds et il se retrouve un peu seul. Il est cependant très bien placé en 4ème place au dernier virage. Hutarovich termine 4ème. Je me classe 41è au coeur du peloton. Demain direction la vendée pour le départ du circuit de la sarthe de Mardi à Vendredi.

Site internet circuit de la Sarthe ici

 

 

Identité
Actualités
Programme
Médias
Presse
Matériel
Archives
Langage cycliste
Liens
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel