etape 1
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel
io

 

 

 

 

OCTOBRE 2012

 

02/10/02 : Binche-Tournai-Binche

Classique Belge de fin de saison. 200km avec des pavés sur le circuit final. Du vent et de la pluie pour le départ, pas simple dans un peloton de près de 200 coureurs. Départ ultrarapide, personne n'arrive à faire la différence. Je suis bien devant mais recule un peu quand au bout de 30km une cassure de 50 coureurs se détache. L'écart sera toujours en dessous d'une minute, le rythme est très élevé. Le regroupement s'opère au km100. 20 km plus loin un groupe de 20 se détache avant l'entrée sur le circuit final. Je reste bien à l'avant du peloton qui stabilise à une trentaine de secondes. J'accompagne des tentatives de contre en pensant au dernier tour. Dans l'avant dernier tour je suis victime d'une crevaison en voulant éviter une chute donc les voitures sont assez loin pour me dépanner. Je reviens à 10km de l'arrivée après un gros effort. Pendant ce temps 20 coureurs ont fait la jonction et la victoire se dispute devant. Je termine dans le peloton à 2min de la tête avec pas mal de regrets car mes sensations s'amélioraient au fil de la course. De bon augure pour Paris-Bourges demain mercredi au départ de Gien et à suivre sur directvélo.

 

04/10/12 : Paris-Bourges

190km entre Gien et Bourges. Parcours quasi plat jusqu'aux côteaux de Sancerre et la bosse de Chavignol à franchir 2 fois. Je reste tranquille au départ et 3 hommes prennent le large dès les premiers km dont Gregor pour notre équipe. A 80km de l'arrivée je me replace à l'approche de Chavignol. Je bascule dans les 30 premiers mais ensuite je me fais un peu piéger sur un plateau au sommet et rétrograde avant la descente sinueuse. Je me retrouve mal placé au pied du 2ème tour et ne parviens pas à basculer avec les meilleurs. Un groupe de 30 se détache avec un seul coureur de l'équipe. Je roule afin de réduire l'écart. On revient à 100m du groupe dans la bosse suivante mais sans faire la jonction. Cela se relève un peu ensuite et l'écart remonte à 2 min. Je recommence à rouler à 30km de l'arrivée avec 6 ou 7 coureurs. On accuse un retard de 50 secondes à l'arrivée. C'est une mauvaise journée collective.

 

06/10/12 : Paris-Tours

Demain je participe à cette grande classique de fin de saison pour la deuxième fois chez les pros (+2 fois en espoir). Je vais essayer de faire aussi bien qu'en 2010 puisque j'étais arrivé dans un groupe de 50 pour la gagne. Départ à 10h30 pour 235,5km avec arrivée sur l'avenue de Gramont et avec une forte influence du vent.

Départ ultrarapide vent dans le dos avec une quainzaine de coureurs qui s'échappent. 4min d'écart au maximum au bout de 30km. Notre équipe et Vacansoleil roule derrière car c'est une situation critique pour le peloton. La moyenne est hyper rapide, proche des 48 KM/H. La jonction s'opère à 30km de l'arrivée mais le peloton est réduit à une centaine d'unités. Les premières bosses apparaissent et les tentatives de contre sont nombreuses. Je me glisse dans un groupe de 7 qui se fait la belle à 20km du but. On attaque les bosses avec une trentaine de secondes d'avance. Le groupe explose, 3 résistent devant alors que 7 coureurs ressortent du peloton et me rattrappe ainsi que les 3 autres restant de notre groupe. On arrive au sprint pour la 8ème place après que 4 coureurs de notre groupe sortent à la flamme rouge. Je termine 14ème et dernier du groupe après avoir tenté de lancer le sprint de loin mais sans réussite. Je suis content de ce résultat mais un peu déçu car il me manque pas grand chose pour basculer avec le trio qui se disputa la victoire. Dernière course la semaine prochaine en vendée.

Vidéo redif france 3

 

14/10/12 : Tour de Vendée

La der des der ! Dernière épreuve de la coupe de France mais déjà jouée d'avance sur tous les tableaux. 30 km en moins en raison des intempéries de la nuit. Une partie en ligne puis 4 tours de 4km dans la Roche sur yon. Après un départ rapide sous le déluge, 4 hommes prennent le large. Le peloton laisse peu de marge et s'organise derrière. A 40km de l'arrivée un groupe d'une dizaine sort sans personne de chez nous. L'équipe roule derrière afin de revenir sur la tête. Hinault et moi sômmes protégé pour le final. Sur le circuit, on assiste à une course de mouvement après que le peloton ait explosé. Il y a de nombresues attaques et cassures. Le peloton diminue de plus en plus. Un homme seul résiste dans le dernier tour à un groupe d'une vingtaine. Hinault est 3ème et moi 14ème. Je n'ai fais que suivre dans les derniers km en raison du rythme déjà élevé, bien content d'être là.

Je termine bien la saison sur les dernières courses. De bon augure pour l'année prochaine. La semaine prochaine je continue de rouler car je participe à 2 gentleman et que la météo est bonne. Ensuite place au repos bien mérité, environ 3 semaines sans vélo...et surement sans mise à jour du site !!!

Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel

Identité
Actualités
Programme
Médias
Presse
Matériel
Archives
Langage cycliste
Liens
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel
Site officiel de Julien BERARD, coureur cycliste professionnel